La fondation soutient avant tout de petites organisations d’entraide bénévoles qui réalisent des projets «d’aide à l’entraide» ou soutiennent leur réalisation, et qui ont leur siège en Suisse ou un rapport personnel avec la Suisse.

Nous soutenons avant tout des projets dans les domaines suivants:

A. Projets dans des pays en voie de développement:

  • formation professionnelle
  • création de capacités dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation
  • respect des droits humains (au niveau local)

La fondation est active dans plusieurs pays: Inde, Myanmar, Éthiopie, Kenya, Tanzanie, Namibie, Afrique du Sud, Guatemala, Mexique, Pérou

Dans les pays suivants, elle collabore principalement avec les organisations ci-dessous:
Myanmar: Child’s Dream Foundation
Inde: EdelGive Foundation, Fondation Usthi
Éthiopie: Education for Sustainable Development ESD
 

B. Projets en Suisse:

- intégration grâce à la formation de base et continue

Ce que les personnes qui déposent une demande peuvent attendre de nous

  • la mise en place de partenariats de longue durée, un contact personnel et un soutien par le savoir-faire et le réseautage
  • une procédure simple de dépôt de la demande et de compte-rendu, sans formalités inutiles
  • nous valorisons et encourageons l’engagement personnel
  • des contributions pour des organisations sans lien direct avec le projet
  • un soutien pensé jusqu'au bout: que se passera-t-il une fois le soutien terminé?

Ce que les personnes qui déposent une demande ne peuvent pas attendre de nous

  • un soutien pour des projets ou des organisations qui n’entrent pas dans les domaines cités ci-dessus
  • un soutien d'une telle ampleur que la personne dépend financièrement de nous
  • le soutien de grandes organisations d’entraide et de leurs projets
  • des contributions pour des manifestations ou des publications
  • un soutien à des projets sans rapport clair avec «l’aide à l’entraide»

Ce que nous attendons des personnes qui déposent une demande

  • de la transparence avant, pendant et après notre soutien
  • «après coup»: un compte-rendu lorsque le soutien est terminé pour préciser ce que celui-ci a permis d’atteindre, «l’aide à l’entraide» qu’il a permis de réaliser.

Prochain délai de dépôt pour des projets: 01.04.2022

Présentation des soutiens apportés aux œuvres d’entraide

Asie / Proche-Orient
Amérique Latine
Afrique
Suprarégional
Suisse / Europe

Asie / Proche-Orient

 

Edelgive Foundation, Inde
Edelgive Foundation est une fondation indienne qui organise en Inde des projets d’aide aux enfants et aux femmes. La fondation atDta soutient le projet "Milaan-Building a movement of Girl Leaders". 
www.edelgive.org 

Fondation Usthi, Inde
Cette fondation fondée à Rapperswil en 1977 s’engage pour les enfants et les jeunes défavorisés en Inde. La fondation atDta soutient son centre de formation professionnelle à Hyderabad.
www.usthi.ch

Child's Dream Foundation, sous-région du Mékong (Myanmar, Laos, Cambodge, Thaïlande)
Cette œuvre d’entraide fondée en 2003 par deux anciens banquiers d’UBS en Thaïlande s’occupe d’enfants et de jeunes défavorisés. Son but: donner aux enfants une éducation scolaire de base afin de lutter contre l’analphabétisme et de leur offrir des possibilités d’échapper à l’exploitation. La fondation construit des écoles, des centres d’apprentissage, propose du matériel didactique et accorde des bourses d’études. La Fondation atDta soutient les projets au Myanmar.
www.childsdream.org 

 

DROPS - Community Progress, Liban
Cette organisation s'engage pour l'intégration scolaire et professionnelle de jeunes en rupture scolaire issus des communes périphériques palestiniennes et libanaises, ainsi que de réfugiés syriens. Les jeunes, âgés de 14 à 20 ans, recoivent de l'organisation DROPS une formation payée de 12 mois dans un métier, afin de pouvoir ensuite exercer une activité lucrative. Ils bénéficient du soutien d'un mentor local qui les accompagne aussi dans la recherche d'un emploi.
www.drops.ch 

 


Amérique Latine

 

Asociación de Cacaoteros Choba Choba, Pérou
Cette association de producteurs de cacao a été fondée en Suisse en 2015 et fait partie de l’entreprise sociale Choba Choba SA. Son but est d’améliorer les conditions de vie des familles d’agriculteurs au Pérou qui vendent leur cacao à l’entreprise, et de préserver leur écosystème. L’association s’engage par ailleurs pour l’intégration des familles productrices de cacao en leur permettant de prendre part directement aux décisions et aux bénéfices de Choba Choba SA.
www.chobachoba.com

Fondation Presencia, Colombie
La fondation Presencia apporte son soutien depuis plus de 35 ans à des enfants et à leur famille dans les quartiers pauvres de la mégapole colombienne de Medellín. Avec l’aide de spécialistes sur place, elle permet aux jeunes de suivre une formation et de se créer ainsi des perspectives qui leur permettront de sortir du cercle vicieux de la pauvreté et de la violence.
www.stiftungpresencia.org

 

 

 

 


 


Afrique

 

Knysna Initiative for Learning and Teaching – KILT, Afrique du Sud
Cette initiative a été lancée en 2017 par la Sud-Africaine Gill Marcus afin de donner à tout enfant la possibilité d’aller à l’école et de se développer. La fondation atDta soutient les programmes «Afternoon Study Club» et «Lego Robotics Club», dans le cadre desquels des jeunes issus des bidonvilles peuvent développer leurs talents et leur potentiel.
www.kilt.org.za

B360 education partnerships, Afrique australe
B360 est une organisation active dans l’aide au développement en Afrique australe. Son activité principale consiste à promouvoir le transfert de connaissances par des experts européens dans des hautes écoles en Namibie, en Zambie et en Afrique du Sud ainsi que l’acquisition d’expérience professionnelle. Le but de l’organisation est de contribuer au développement d’une classe moyenne stable par le transfert de connaissances spécialisées et leur mise en pratique dans le cadre d’une expérience professionnelle. B360 bénéficie pour ce faire des services d’experts européens qui viennent enseigner à titre bénévole dans des hautes écoles africaines, tandis que les élèves africains ont la possibilité de réaliser un stage dans une entreprise en Suisse.
www.b360-education-partnerships.ch 

Amani – Support African Children, Kenya
La petite action humanitaire suisse, Amani, a été créée par des lycéens engagés dans diverses activités de collecte de fonds pour les enfants du Kenya. Ayant quitté le collège, les fondateurs d’Amani travaillent désormais bénévolement pour cette action et subventionnent actuellement neuf écoles fréquentées par des enfants massaïs. Avec un budget minimal, Amani donne à plus que 4200 enfants la possibilité d’aller à l’école.
www.amani.ch

Aiducation International, Kenya
«Aiducation International» est une jeune organisation sans but lucratif qui soutient et encourage les élèves doués issus de milieux défavorisés au Kenya en leur octroyant des bourses d’études gymnasiales. Les bénéficiaires de ces bourses d’études ont tous terminé l’école obligatoire gratuite avec des notes excellentes, mais n’auraient pas les moyens, sans bourse d’études, de payer les frais d’écolage pour se préparer au baccalauréat. L’Etat kényan aide les 10% d‘étudiants ayant obtenu les meilleurs résultats au baccalauréat à financer leurs études universitaires en leur octroyant un prêt. Il ne prévoit toutefois pas de possibilités de financement pour les années d’études entre l’école obligatoire et l’université. C’est là que l’organisation «Aiducational international» intervient.
www.aiducation.com

Kiptere.ch, Kenya
Depuis 2012, l'organisation aide les agriculteurs qui ne sont pas en mesure de payer les frais de scolarité de leurs enfants. Kiptere.ch met à leur disposition un set de départ de 200 plants de café et d'engrais pour la culture du café. Le but de ce projet familial est de permettre aux agriculteurs de cultiver, de transformer et de vendre du café de haute qualité, sans aide extérieure. Grâce aux recettes réalisées, ils peuvent ainsi payer des études à leurs enfants. Les bénéfices tirés de la vente du café sont versés sur un compte de Kiptere.ch et utilisés pour payer les frais de scolarité.
www.kiptere.ch

Pamoja for Transformation, Kenya
L’organisation a pour but d’améliorer durablement les conditions de vie de personnes dans le besoin, principalement des habitants des bidonvilles, en leur donnant accès à des formations, du coaching et des microcrédits.
www.pamoja-transformation.org

Biovision, Kenya, Ouganda, Tanzanie, Éthiopie
Cette fondation créée en 1998 par le Suisse, Hans Rudolf Herren, lauréat du Prix mondial de l’alimentation et du Prix Nobel alternatif, vise à améliorer durablement la situation de la population en Afrique tout en préservant la nature, base de toute vie. Par sa contribution, la fondation atDta soutient le projet "programme de communication paysanne".
www.biovision.ch

Solafrica, Éthiopie et Kenya
La fondation atDta soutient, avec d’autres fondations suisses, la formation de jeunes en l'Éthiopie et au Kenya dans la technologie solaire et la gestion de petites entreprises. Au terme de leur formation, ces jeunes permettront des personnes d’accéder plus facilement à l’énergie solaire.
www.solafrica.ch

Fondation «Sozialwerke Stiftung Peter Bachmann», Ethiopie et Kenya
Cette association suisse fondée en 1994 gère des projets en Afrique et en Asie dans les domaines de la formation, de l’agriculture, de la santé et des programmes de microcrédit. Son but premier est de promouvoir l’entraide, la responsabilité personnelle et l’autonomie de la population. La fondation accorde une attention particulière à la protection de la dignité des nécessiteux et à leur droit à disposer pleinement de leur existence. Elle respecte les racines culturelles et les traditions, ainsi que la manière de penser et les capacités de la population locale.
www.bachmann-foundation.org 

 

 

 

 

 


Suprarégional

Aqua Alimenta

Aqua Alimenta est une œuvre d’entraide gérée en Suisse par des personnes privées qui travaillent presque à 100% bénévolement. Cette œuvre soutient la diffusion dans des pays en développement (Tanzanie, Mozambique, Sri Lanka, Madagascar, Ouganda, Inde, Pérou, Lesotho, Mexique) de pompes à main en béton simples d’utilisation destinées à l'irrigation des champs. L'œuvre d’entraide forme des artisans locaux dans la construction et l’entretien des pompes ainsi que les paysans dans leur utilisation. Les coûts d’une pompe s’élèvent à USD 60-100, selon le pays.
www.aqua-alimenta.ch

Réintégration dans le pays d’origine, dans le monde entier
Cette association suisse fondée en 2009 s’engage pour la réintégration dans leur pays d’origine des migrants qui doivent quitter la Suisse faute d’autorisation de séjour. Elle les aide à préparer leur avenir de manière à avoir des perspectives et un projet concret au moment de quitter la Suisse pour leur pays d’origine. L’association leur apporte son soutien en collaboration avec le service social international (SSI) et son réseau de partenaires présent dans plus de 140 pays. Sur place, un partenaire du réseau du SSI accompagne et supervise la mise en œuvre du projet.

 


Suisse / Europe

 

Association Equilibre, Altdorf
L’association Equilibre soutient des projets pour la formation initiale et continue, ainsi que pour l‘intégration des réfugiés et des personnes incarcérées ou issues d’un milieu défavorisé.
www.association-equilibre.com 

Allianz Chance+ - ChagALL, Zurich
ChagAll est la contraction de «Chancengerechtigkeit durch Arbeit an der Lernlaufbahn» (égalité des chances grâce au travail sur le parcours de formation, en français). ChagAll aide les jeunes issus de la migration qui le souhaitent à réussir l’examen d’entrée dans un établissement préparant à la maturité gymnasiale ou professionnelle ou dans une école de culture générale. Le but est d’améliorer leurs compétences en allemand, en français et en mathématiques. Il s’agit aussi de leur permettre d’approfondir leurs techniques d’apprentissage, d’optimiser leur manière d’organiser leur travail et de renforcer leur motivation pour accroître leurs chances d’entrer dans l’école de leur choix.
www.unterstrass.edu/innovation/Chagall

Fondation Stanley Thomas Johnson, Berne
La fondation atDta participe au projet pilote «2. Chance auf eine 1. Ausbildung» (2e chance de suivre une 1re formation) de la fondation Stanley Thomas Johnson et de la Direction de l’instruction publique du canton de Berne. En Suisse, plus de 400'000 personnes de 25 à 54 ans n’ont pas de formation professionnelle, ce qui rend la recherche d’un emploi sur le marché du travail suisse très difficile. Le projet pilote donne la possibilité à des personnes de tout le canton de Berne de combler cette lacune en suivant une formation professionnelle.
www.johnsonstiftung.ch

Kinderanwaltschaft Schweiz
L’association «Kinderanwaltschaft Schweiz» a été fondée en 2008. Dans le cadre du projet septennal «Child-friendly Justice 2020», l’association s’engage pour que les principes directeurs du Conseil de l’Europe en matière de justice des mineurs soient mis en œuvre en Suisse d’ici à 2020 dans les tribunaux, auprès des autorités en charge de l’application du droit pénal des mineurs, des procureurs et de la police. Le but est de permettre aux enfants et aux jeunes d’être entendus sur toutes les questions les concernant.
www.kinderanwaltschaft.ch

Solidaritätsnetz, Suisse Orientale
Le réseau de solidarité « Solidaritätsnetz », qui propose des activités telles que cours d’allemand, repas de midi et organise des actions publiques et des événements politiques, contribue à améliorer les conditions de vie des réfugiés et des sans-papiers et sensibilise la population à leur situation.
www.solidaritaetsnetz.ch

Solidaritätsnetz, Zurich / repas de midi pour réfugiés, Kirche Aussersihl, Zurich
Le réseau de solidarité Solidaritätsnetz Zürich et l’église Kirche Aussersihl dirigent plusieurs projets tels que des cours d’allemand et des repas de midi, des actions publiques et des événements politiques pour améliorer les conditions de vie des réfugiés et des sans-papiers, et pour sensibiliser la population à leur situation.
www.solinetz-zh.ch

Arche, Kreuzlingen
Outre un lieu de rencontre, l’association propose aux enfants et aux adolescents défavorisés un accueil parascolaire à midi, des activités pendant les vacances et les loisirs ainsi qu’un soutien pour les devoirs, entre autres. La fondation atDta soutient le projet «Lehrstellensuche», qui accompagne les jeunes dans la recherche d’une place d’apprentissage.
www.die-arche.ch

frac – Centre d’information et de consultation, Bienne
Depuis 1999, le frac conseille des femmes et des hommes qui souhaitent réaménager leur vie professionnelle. La fondation atDta soutient le frac dans le domaine des consultations individuelles.
www.frac.ch